La gestion du taux d'absentéisme et des retards en entreprise - Exemple / Statistiques suisses

On sait que l’absentéisme coûte cher. Il est admis qu’il existe un rapport de 1 pour 1 entre le taux d’absentéisme et son coût en pourcentage de la masse salariale. Cela est dû au fait qu’il faut financer le remplacement et la gestion des absents, le surcoût des heures supplémentaires et la désorganisation. Cette quantification ne permettra, par ailleurs, qu’une évaluation très sommaire de l’ensemble des coûts indirects, dont celui de l’atteinte à l’image de l’entreprise, de la moindre qualité des services, voire de la baisse du degré de motivation des plus assidus.

La maîtrise du seuil d’absentéisme est donc un élément-clé du management, car par extension et à partir d’un certain niveau, il affecte la santé de l’organisation elle-même. De plus, il est plus que probable que tout nouveau collaborateur qui intègre une organisation « malade » soit à son tour « contaminé ».

EXEMPLE

Lire l'article complet "la gestion de l'absentéisme en entreprise" sur HR4free, notre blog dédié à la gestion des Ressources Humaines.